Une femme malade . © Crédits photos capture vidéo Dailymotion

La ministre reconnait le peu d’efficacité du vaccin de la grippe cette année

Sur l'antenne d'Europe 1, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a reconnu que le vaccin contre la grippe n'était cette année pas très efficace.

Depuis le début de l’épidémie de grippe plus de 1000 personnes sont décédées en France cette année. Sur l’antenne de nos confrères, Agnès Buzyn a reconnu : “Le vaccin est moyennement efficace cette année”.

Deux souches du virus en circulation

Nous savons que chaque année la grippe tue 10.000 personnes“, précise la ministre qui ajoute : “Il y a deux virus qui circulent et que c’est de plus en plus le cas, c’est pour ça que l’on a un vaccin qui essaye de couvrir différentes souche. Sur le virus classique, la souche A, le vaccin couvre à peu près 50% des gens, sur l’autre virus la couverture est très médiocre, à 20%, ce qui peut expliquer les mauvais chiffres. Chaque vaccin est un pari. On est obligé de parier sur les souches qui vont circuler six mois avant que le premier virus n’apparaisse dans le monde. Le temps de fabriquer un vaccin, il faut plusieurs mois, et les industriels parient sur les mutations à venir. Parfois le pari est gagnant, de temps en temps moyennement gagné, parfois pas du tout“.

12.270 personnes se sont présentées dans un service d’urgences

Sur BFMTV, le Dr Sibylle Bernard-Stoecklin, épidémiologiste à Santé publique France explique : “La semaine dernière, 12.270 personnes se sont présentées dans un service d’urgences pour une grippe ou un syndrome grippal. Plus de 1800 ont dû être hospitalisées, soit 15% de plus que la semaine précédente. En trois semaines d’épidémie, 1100 personnes sont décédées“.