Un mur en rénovation. . © Crédits photos capture émission Dailymotion

Peintures à l’eau / MIT : Attention, certaines peuvent être allergisantes

Beaucoup des peintures à l’eau vendues dans le commerce contiennent du méthylisothiazolinone* (MIT) qui peut provoquer d'importantes réactions allergiques.

Dans une étude de 60 Millions de consommateurs, nos confrères mettent en garde face aux doses de thiazolinones, un biocide présent également dans certains shampoings, lingettes pour bébé, lessives et autres crèmes mais également dans les peintures à l’eau appliquée du sol au plafond…
Toutes les peintures à l’eau semblent cependant contenir des méthylisothiazolinones qui, une fois posées peuvent continuer à libérer dans l’air de la MIT pendant 6 semaines.

La méthylisothiazolinone provoque des réactions allergiques

A ce jour, la majorité des peintures à l’eau contiennent de la méthylisothiazolinone (MIT), un conservateur allergisant présent dans les produits de consommation courante. Dans son numéro de mars, 60 Millions de consommateurs a analysé 48 pots de peinture et malheureusement, la méthylisothiazolinone et la benzisothiazolinone -une autre substance de la même famille- sont présents dans une grande majorité des marques.

Les allergologues et les dermatologues remarquent une augmentation aux allergies provoquées par la méthylisothiazolinone.

*La MIT est un agent conservateur qui appartient à la famille chimique des isothiazolinones. Leurs utilisations sont multiples à la fois cosmétiques et industrielles. L’allergie à la MIT se manifeste par un eczéma qui est une réaction allergique inflammatoire associant rougeur, gonflement, parfois suintement et des démangeaisons intolérables.