Des colorant alimentaires . © Crédits photos Dailymotion

Des associations veulent immédiatement le retrait du Dioxyde de titane utilisé dans l’alimentation

Plusieurs associations ont demandé à Bruno Le Maire de retirer le dioxyde de titane, un additif alimentaire très controversé assez utilisé dans les bonbons.

La mesure a été votée, mais elle n’a toujours pas été appliquée…Bilan : Dioxyde de titane* (ou E171) est toujours utilisé dans la fabrication de nombreux produits alimentaires. Pour le directeur de “Générations futures” François Veillerette interrogé sur franceinfo, cette attitude est incompréhensible.

Le E171 n’a aucune utilité pour la conservation des aliments

Pour François Veillerette, le E171 n’a aucune utilité pour la conservation des aliments donc “On ne peut pas aujourd’hui garder un produit sur le marché qui est suspect, l’attitude du ministère est totalement incompréhensible“, assure le responsable.
Rappelons qu’en juin dernier, les confiseurs s’étaient engagés à bannir l’usage du Dioxyde de titane et qu’à l’automne une loi a été votée par les parlementaires, l’arrêté ministériel n’est toujours pas pris : “Apparemment, le ministre s’y refuse au motif qu’il y aurait une incertitude sur la dangerosité du produit mais c’est justement parce qu’il y a une incertitude sur la dangerosité du dioxyde de titane que cette suspension a été votée“, se désole le directeur de “Générations futures”.
* La présence sur les étiquettes du dioxyde de titane est indiquée par TiO2 ou E171.