Du vin . © Crédits photos capture vidéo Youtube

Le ministre de l’Agriculture “L’addiction à l’alcool est dramatique, notamment dans la jeunesse”

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a déclaré sur BFMTV et RMC que "L'addiction à l'alcool était dramatique, notamment pour la jeunesse". On fait le point.

Ce matin, Jean-Jacques Bourdin recevait dans “Bourdin Direct” Didier Guillaume actuel ministre de l’Agriculture. Interrogé sur les addictions, il a répondu que ‘le vin n’était pas un alcool comme les autres’.

Phénomène du ‘binge drinking’

Didier Guillaume : “L’addiction à l’alcool est dramatique, et notamment dans la jeunesse, avec le phénomène du ‘binge drinking’. Mais je n’ai jamais vu un jeune qui sort de boîte de nuit et qui est saoul parce qu’il a bu du Côtes-du-Rhône, du Crozes-Hermitage, du Bordeaux, jamais. Ils boivent des mélanges, de l’alcool fort“, a expliqué le responsable politique tout en ajoutant : “Nous devons lutter contre toutes les addictions, et il faut éduquer les Français, les Françaises, la jeunesse, au beau, au bon ; Il faut éduquer à boire un verre de vin, pour savoir ce que c’est. Mais je le redis: attention aux addictions“.

Récemment, Emmanuel Macron avait fait polémique en lançant la même chose que Didier Guillaume “Il y a un fléau de santé publique quand la jeunesse se saoule à vitesse accélérée avec des alcools forts ou de la bière, mais ce n’est pas avec le vin“. L’an passé, Christophe Castaner expliquait “Le vin n’est pas notre ennemi. Evidemment qu’il y a de l’alcool dans le vin, mais c’est un alcool qui n’est pas fort et qui du coup fait partie de notre tradition, de notre culture, de notre identité nationale“.
En début de semaine dans Le Parisien, l’addictologue Laurent Karila mettait en garde : “Nos ados sont en périls. Il est grand temps de faire des addictions une cause nationale

Tags:,