Des médicaments génériques. . © Crédits photos Youtube/vidéo

Sécurité sociale : Dès 2020 les patients refusant les médicaments génériques seront moins bien remboursés

Le gouvernement cherche à développer l'usage plus massif des médicaments génériques et plusieurs mesures vont arriver lors de la présentation du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2019.

Ils existent depuis 20 ans, mais ils peinent à décoller “Ils”, ce sont les médicaments génériques alors que la production du générique est moins beaucoup moins onéreuse.
Fort de ce constat, le gouvernement va mettre en place plusieurs mesures dans le cadre du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2019.
Parmi les pistes envisagées : moins rembourser les patients refusant les médicaments génériques.

Des économies demandées au secteur de la santé

Une disposition du projet de budget de la Sécurité sociale prévoit de moins rembourser les patients refusant les médicaments génériques proposés par leur pharmacien -sauf en cas de justification médicale-, et ce dès 2020.

Le ministère de la Santé précise qu’un médicament générique coûte en moyenne 40% de moins que le princeps.
Afin de mieux contrôler les conditions dans lesquelles les médecins peuvent apposer la mention “non-substituable” sur leurs ordonnances, Bercy cherche également la parade.

Objectifs avec ces nouvelles mesures : réaliser 100 millions d’euros d’économies, indique Bercy.