Une femme sur la plage. . © Crédits photos vidéo Dailymotion

Crèmes solaires “waterproof” : Attention à bien s’en servir

Les crèmes solaires 'waterproof ' sont-elle réellement "résistantes à l’eau" ? Voici la réponse.

L’été est là et avec lui les “coups de soleil” dus aux UV. Des UV responsables des cancers de la peau et du vieillissement cutané. Selon une association de consommateurs britannique, les crèmes solaires “résistantes à l’eau” ne seraient pas totalement efficaces après plusieurs baignades.

Une seule baignade, surtout dans de l’eau salée ou chlorée

Selon cette étude, une seule baignade, surtout dans de l’eau salée ou chlorée permet de garder la totalité de l’efficacité des crèmes solaires “waterproof”. Pensez que la protection décroit au fil des heures avec la transpiration, le frottement du sable ou encore le contact avec l’eau et votre serviette de bain.

Pour l’association ayant réalisé les tests avec deux crèmes de marques, ces crèmes solaires “waterproof” manque de fiabilité ; en effet, les essais montrent que l’efficacité baisse de 60% avec de l’eau salée ou de l’eau chlorée.

Dans l’eau, les crèmes solaires sont performantes, elles le sont moins une fois que vous êtes sortis de l’eau. Il faut donc se crémer (un volume de six cuillères à café pour tout le corps pour un adulte) une fois votre baignade terminée, sans oublier qu’aucune crème solaire ne protège à 100% des UVA et UVB.

En générale, les dermatologues conseillent de se crémer toutes les deux heures et d’éviter de s’exposer aux heures où le soleil est le plus haut dans le ciel (entre 11 heures et 16 heures).
Notez enfin que les compléments alimentaires (type gélules solaires) ne remplacent pas la crème solaire.
En 2010, 1 600 personnes sont décédées d’un mélanome.