Un salarié stressé. . © Crédits photos vidéo dailymotion

Étude : Un travailleur sur cinq présente un trouble psychique

C'est un chiffre important : Un peu plus d'un Français actif sur cinq (22%) présenterait des troubles psychiques liés au travail. On vous en dit plus.

Un actif sur cinq souffre d’une détresse pouvant s’orienter vers un trouble mental, le tout lié au travail. L’équilibre vie professionnelle / vie personnelle est le facteur le plus impactant sur ce type de risque, précise une récente étude de la Fondation Pierre Deniker, présentée lundi au Conseil économique, social et environnemental (Cese).

Un important enjeu de santé publique

L’étude montre que les femmes sont plus touchées que les hommes (26 % contre 19 %) par des risques de troubles psychiques.

La prévalence (l’état de santé d’une population à un moment donné -NDLR) est plus élevée parmi les actifs travaillant plus de 50 heures par semaine (35% contre 21%), ceux sans bureau fixe (33% contre 22%), les personnes ayant un revenu annuel inférieur à 15.000 euros (30%), celles passant plus d’une heure et demie dans les transports (28%) et chez les actifs aidants de personnes handicapées ou en perte d’autonomie (28%).

L’importance de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est primordiale, puisque 45% des actifs qui déclarent ne pas parvenir à mener de front les deux (15% des personnes) “présentent un haut risque de trouble psychique” contre 18% de ceux qui y parviennent.