Un dépressif . © Crédits photos capture vidéo youtube

Intelligence artificielle : Votre smartphone peut aujourd’hui diagnostiquer une dépression

Votre téléphone serait en mesure de détecter si vous êtes dépressif avance une étude réalisée par des chercheurs. Comment ? Explications.

En analysant votre voix et votre visage, votre smartphone est capable de déceler si vous être ou pas en dépression grâce à des algorithmes et à l’intelligence artificielle.

En dépression les malades n’osent pas consulter un spécialiste

Alors que dans leur étude les scientifiques expliquent que beaucoup de patients souffrant de dépression n’osent pas consulter un spécialiste pour recevoir un diagnostic, les téléphones d’aujourd’hui peuvent aider en ce sens d’autant que ‘60% des adultes souffrant de maladie mentale ne reçoivent aucun soin’. Pour réussir cette prouesse, un expert ayant travaillé pour Google a développé l’apprentissage machine (appelé “machine learning”).
L’ordinateur est désormais capable de reconnaitre les signes souvent subtils qui différencient une personne dépressive d’une personne en pleine forme grâce à la vision par ordinateur, la reconnaissance de la parole et le traitement du langage naturel ou avec un smartphone s’il est équipé d’un micro et d’une caméra.
Les chercheurs précisent que rien ne vaut un vrai diagnostic réalisé par un médecin dans un hôpital, mais l’idée est bien d’alerter avant tout.

Toutefois, il est difficile de faire la différence entre une dépression et un coup de blues. Un spécialiste donne quelques pistes : “Si pendant au moins deux semaines, vous vous sentez triste, déprimé, sans espoir ou si vous avez perdu l’intérêt pour la plupart des choses, les loisirs, le travail”, l’état dépressif peut être déclaré”.