Une victime d'otite. . © Crédits photos Dailymotion

Malgré deux visites aux urgences, une étudiante lyonnaise meurt d’une otite

Elle n'avait que 19 ans. Une étudiante lyonnaise est décédée des suites d'une otite (inflammation de l'oreille) après deux passages aux urgences.

Victime d’une complication rare, cette jeune étudiante lyonnaise originaire du Nicaragua est morte des suites d’une otite à Lyon. Alors que le chef des urgences parle d’une “prise en charge normale”, la maman de la jeune femme va porter plainte contre l’hôpital Edouard-Herriot pour une “erreur médicale”.

Leana a été transportée à l’hôpital deux jours avant son décès

La jeune Leana avait été transportée à l’hôpital dans un état critique deux jours avant sa disparition précise le journal “Le Progrès”. Les médecins n’ont pas réussi à la sauver.
L’autopsie montre que le décès est dû à une hypertension intra-crânienne consécutive à un abcès cérébral, une complication rare.

Les 9 et 12 février derniers, Leana avait été aux urgences et pour sa mère, les médecins n’ont pas pris le temps de diagnostiquer correctement le mal dont souffrait ma fille.

Ses amis ont insisté, mais les médecins n’aiment pas être contredits

Un ami de la famille :
Leana était très faible, elle avait des maux de tête, vomissait… mais on ne les a pas écoutés car ils étaient jeunes. Ses amis ont insisté, mais les médecins n’aiment pas être contredits… pourtant c’est le patient qui sait ce qu’il sent. Il faut qu’ils écoutent ! Ça n’aurait pas dû arriver. Je ne veux pas qu’elle meure comme cela sans que son histoire soit connue“.

Le Pr Karim Tazarourte chef du service des urgences de l’hôpital Edouard-Herriot explique :
Je comprends la douleur de cette mère. Elle est d’abord une victime. Pour moi, il n’est pas question “d’argumenter” contre une famille ayant perdu une jeune fille des suites d’une otite“, explique le médecin.