La gale. . © Crédits photos capture vidéo dailymotion

Des cas de gale dans une clinique de Montauban

Quatre cas de gale (des membres du personnel) se sont déclarés dans une clinique de Montauban (Tarn-et-Garonne).

L’été dernier et dans cette même clinique, 8 cas de gale avaient été déclarés, selon le journal La Dépêche.
Une affection contagieuse de la peau qui provient de la colonisation d’un parasite – un acarien, le sarcopte-, et qui se transmet uniquement par contact direct.

La literie, les vêtements et le linge lavés à 60°C

Un employé a contacté nos confrères : “La clinique a déjà dû faire face à une telle propagation durant l’été. On pensait la situation bien réglée et nous voilà à nouveau confrontés au même type de problème“.
Afin d’éradiquer la gale dans l’établissement, la literie, les vêtements et le linge ont été lavés à 60°C et le mobilier désinfecté.

Que les patients se rassurent, les salariés touchés par la gale sont en arrêt de travail confinés à leur domicile et des protocoles ont été mis en place au sein de la clinique. “Des études sont en cours pour déterminer la nature de ces problèmes“, détaille Catherine Choma la directrice de Agence Régionale de Santé.
En France, la gale fait son retour, pourtant elle avait disparue en France. Affection bénigne, le manque d’hygiène et la promiscuité sont des facteurs qui favorisent l’apparition de la maladie.