Un hôpital. . © Crédits photos capture Youtube

La mère de Vincent Lambert interpelle Macron “Je vous demande de me recevoir en urgence”

Après avoir interpellé il y a plus d'un an François Hollande afin qu'il intervienne auprès du CHU de Reims en vue d'un arrêt des soins, Viviane Lambert souhaite dans une lettre ouverte s'entretenir avec Emmanuel Macron.

Dans une lettre ouverte, Viviane Lambert -mère de Vincent Lambert tétraplégique depuis 2008- s’adresse au Président de la République Emmanuel Macron et commence par ses mots :
Monsieur le Président, je vous demande de me recevoir en urgence, accompagnée des médecins spécialisés qui connaissent Vincent pour l’avoir vu et qui pourront vous expliquer son état de santé réel“, indique-t-elle dans Le Figaro.

Mon fils a été condamné à mort

Dans un état végétatif depuis 2008 suite à un accident de voiture, Viviane Lambert explique que son ‘fils a été condamné à mort’. Alors que le CHU de Reims a décidé lundi d’un “arrêt des traitements”, la maman de Vincent Lambert ajoute :
Mon fils n’a pas mérité d’être affamé et déshydraté. Vincent est handicapé mais il est vivant. Vincent n’est pas dans le coma, il n’est pas malade, il n’est pas branché, il respire sans assistance. Il se réveille le matin, et s’endort le soir. Je ne peux communiquer verbalement avec lui mais il a retrouvé son “réflexe de déglutition” et peut être rééduqué. S’il faut qu’il meure, ce n’est pas pour sa dignité : c’est par volonté euthanasique. Vincent va être sacrifié pour faire un exemple. Mon fils doit être un cas d’école“, assure Viviane Lambert.