Une parcelle de vigne. . © Crédits photos capture dailymotion

Les grands crus de Bordeaux ont désormais trois fois moins de pesticides qu’en 2013

Une enquête de L’UFC-Que choisir faite sur les pesticides autour des vins des grands crus de Bordeaux révèle que ces derniers contiennent trois fois moins de pesticides qu’en 2013.

Des résultats meilleurs qu’en 2013. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a rendu public son enquête qui démontre que même si les vins de Bordeaux contiennent encore des pesticides, il y en a beaucoup moins qu’il y a quelques années.
Au final, ce sont 38 grands crus de Bordeaux millésimés 2014 (mais également 2 vins non classés) qui ont été analysés.

La plupart des bouteilles sont contaminées

Au total étaient recherchées 177 molécules issues de pesticides, fongicides, herbicides ou insecticides et les résultats sont parlants : la plupart des bouteilles sont contaminées sauf deux appellations “Pauillac” et une appellation “Margaux”.
Même si la très grande majorité des vins sont donc avec des résidus de pesticides, en 4 ans, les progrès accomplis sont très importants puisque la présence de pesticides dans les bouteilles de grands crus de Bordeaux a été divisée par trois en quatre ans.

Pour le président du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux, Allan Sichel, cela va dans le bon sens mais “Il faudra s’assurer qu’ils s’inscrivent dans une tendance“.

En avril 2016, Bernard Farges (Conseil Interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) expliquait : “A “moyen terme”, nous ne souhaitons plus voir de constructions à proximité immédiate de nos vignes” et, à “long terme”, développer les cépages résistants ou tolérants qui permettent “d’obtenir des pieds de vigne garants de la typicité des vins de Bordeaux et nous permettant de réduire drastiquement l’usage des pesticides“.

La France est à ce jour le second plus gros consommateur européen de pesticides derrière l’Espagne, le 9e à l’hectare.