Du talc . © Crédits photos Dailymotion

Le talc est dangereux selon une récente étude canadienne

Un rapport confirme que le talc pourrait être nocif pour la santé humaine selon une étude de "Santé Canada".

Utilisé pour -notamment- éviter les irritations des nourrissons, ce minéral naturel est pourtant efficace et reconnu pour ses capacités absorbantes et ses capacités à calmer les rougeurs et les irritations. Pourtant, selon “Santé Canada” l’utilisation du talc* peut, sous certaines formes, être dangereuse pour la santé en cas d’inhalation de sa poudre mais aussi lorsqu’il est appliqué sur les parties génitales des femmes.

Difficultés respiratoires et amplification du risque de cancer de l’ovaire

L’étude fait ressortir une possible amplification du risque de cancer de l’ovaire mais également la possibilité de difficultés respiratoires, une diminution de la fonction pulmonaire, une fibrose ou encore une cicatrisation des poumons “L’ébauche d’évaluation préalable ne permet pas de croire que l’ingestion de talc (dans les aliments ou médicaments) ou les expositions par voie cutanée ou par inhalation découlant de l’utilisation de poudres compressées (fards à paupières ou à joues) présentent un risque pour la santé humaine“, indique le rapport.

En 2016, 417 millions de dollars ont été versés par la marque de cosmétiques Johnson & Johnson à Eva Echeverria, une ancienne réceptionniste atteinte de cancer. En 2016, la firme a été condamnée à deux reprises à verser 55 millions de dollars puis 72 autres à d’autres plaignantes.

*Le talc est un minéral naturel de la même famille que l’argile. Il est obtenu par réduction en poudre du silicate de magnésium.