L'alcool et le tabac dans le top 5 des substances les plus addictives . © Pixabay / Public Domain

Le tabac et l’alcool dans le top 5 des substances les plus addictives au monde

Un panel d'expert s'est intéressé aux substances les plus addictives du monde dans le but d'en faire un classement. Parmi les drogues dites "dures" on trouve également tabac et alcool.

La question des drogues et de leur potentiel addictif fait toujours débat au sein de la communauté scientifique. Que ce soit pour déterminer si les substances ont vraiment un effet addictif ou non, pour déterminer comment juger ce potentiel ou encore pour les classer, les avis divergent. Une équipe menée par le psychiatre et neuropsychopharmacologue anglais David Nutt a menée une étude auprès d’un panel d’experts en addictologie.

L’héroine, substance la plus addictive

Bien que certains chercheurs affirment qu’aucune drogue n’est additive en soi ou que les critères varient selon les personnes, les scientifiques ont trouvé pertinent d’interroger des experts sur le sujet pour en faire un classement, relayé par les journaliste du Point. Il s’avère que si l’on retrouve des drogues dites “dures” dans la liste, d’autres éléments pourraient bien surprendre certaines personnes.

En tête de liste arrive l’héroïne, considéré comme la drogue qui génère le plus de dépendance, avec un score de 3 sur 3. Des études menées sur des animaux de  laboratoire montrent que cette drogue, de la famille des opiacés, agit sur le système de récompense du cerveau et multiplie par 3 le niveau de dopamine du cerveau. Elle est également très dangereuse puisque la différence entre la dose nécéssaire pour ressentir les effets et la dose létale est faible, de seulement 5 fois.

Tabac et alcool dans le top 5

En deuxième place arrive la cocaïne, qui interfère directement sur le signal de la dopamine dans le cerveau en le faisant perdurer. Elle augmente également l’activité dans le système de récompense du cerveau et triple le niveau de dopamine elle aussi. Selon sa forme elle est plus ou forte et addictive, en crack elle est plus dangereuse et sous forme de poudre elle est classé cinquième. En quatrième place figurent les barbituriques, les plus anciens somnifères, aujourd’hui remplacés par d’autres médicaments.

Mais les résultats les plus surprenants sont la troisième et cinquième place, occupées respectivement par la nicotine et l’alcool. Principal composant addictif du tabac, la nicotine est considérée comme la troisième substance qui génère le plus de dépendance. Rapidement absorbée par les poumons et acheminée dans le sang vers le cerveau, une dose augmente entre 25% et 40% les niveaux de dopamine dans le système de récompense. Le danger est lié à la fréquence et aux nombres de doses dans une cigarette. Enfin en 5ème position arrive l’alcool, avec 1,9 sur 3 et avec un risque au même niveau que la cocaïne en poudre. Il augmente les niveaux de dopamine entre 40 et 360% en corrélation avec le volume consommé.