Des chirurgiens. . © Crédits photos capture écran Youtube

Après un malaise, un homme de 53 ans voit son cœur s’arrêter pendant 18 heures et survit

C'est à peine croyable : L'histoire se passe près de Béziers. Retrouvé inanimé sur les bords d'un fleuve 12 mars dernier, un homme a été sauvé 18 heures après un arrêt cardiaque…Explications des spécialistes.

Est-ce un “miraculé” ? Pris en charge par le Samu après 18 heures d’arrêt cardiaque, son cœur est reparti. Pour les spécialistes, ses chances de survie étaient quasiment nulles. Pourtant…

Le patient récupère tout doucement

Selon les médecins, le patient de 53 ans récupère lentement. Lorsque le Samu retrouve l’homme, il faut 4 heures de massage cardiaque, sans succès. La personne étant en hypothermie, il reste une infime chance de la sauver. Sa température corporelle étant tombée à 22 degrés, son cerveau et ses organes vitaux sont ainsi protégés.
Après concertation, les médecins décident de réchauffer le corps de la victime en maintenant ses fonctions vitales. 18 heures après l’arrêt cardiaque, le cœur repart. Du jamais vu pour les médecins du CHU.

Le chef du service réanimation au centre hospitalier de Montpellier, Jonathan Charbit explique à nos confrères du Progrès : “Les médecins ont jugé, à juste titre, que c’était peut-être l’hypothermie qui empêchait le cœur de repartir. Il fallait donc d’abord réchauffer la victime avant de conclure à l’échec des massages“.