Des médicaments. . © Crédits photos capture dailymotion

Une nouvelle thérapie innovante contre l’hépatite C désormais en pharmacie

Premier antiviral à action directe contre l’hépatite C autorisé à être vendu en pharmacie et à l’hôpital, le Maviret (c'est son nom) sera vendu à un prix public de 28 000 euros par patient.

Environ 50.000 personnes sont touchées en France par l’hépatite C. Après de très longues négociations, le prix du médicament (développé et commercialisé par le laboratoire américain AbbVie) a été fixé à 28.000 euros par patient, mais il est efficace dans plus de 9 cas sur 10. Pour information, ce médicament est remboursé à 100%.

La Haute Autorité de Santé a récemment expliqué que le “service médical” rendu par ce nouveau médicament était très important. Ce médicament soigne les six formes de l’hépatite C avec un comprimé à avaler chaque jour.

3 comprimés quotidiens pendant 8 semaines

Notez que les patients souffrant de “cirrhose décompensée” ne pourront pas bénéficier du Maviret.
La publication du Journal officiel datée du 8 mars précise que “Maviret® est disponible en double dispensation, à la fois en ville et à l’hôpital”.
L’arrivée à partir de fin 2013 de nouveaux médicaments capables de guérir l’hépatite C chronique, le Sovaldi du laboratoire Gilead puis ses successeurs Harvoni et Epclusa, avait déclenché une grande polémique en raison de leurs coûts jugés trop élevés pour la sécurité sociale: plus de 40.000 euros par patient.

Notez qu’au niveau mondial, seuls 20% des malades savent qu’ils ont contracté l’hépatite C. En France, on estime à 300.000 le nombre de patients atteints d’hépatite C aujourd’hui.