Un enfant souffrant d'asthme, image d'illustration . © wavebreakmedia - Shutterstock

Une association lance une carte et une appli pour mieux gérer l’asthme

L'association Asthme et Allergies profite de la Journée mondiale de l'asthme pour lancer une carte et une appli afin d'aider les asthmatiques à mieux gérer leur maladie et les crises.

En cette Journée mondiale de l’asthme, l’association Asthme et Allergies en profite pour faire une piqure de rappel aux asthmatiques et sensibiliser la population à cette pathologie sous diagnostiquée et difficile à vivre. Elle lance une application mobile et une carte d’instructions pour mieux gérer la maladie et les crises.

L’asthme touche plus de 4 millions de français

Si l’asthme est une maladie qui touche 6,7% de la population, soit plus de 4 millions de français dont 9% d’enfants, elle reste une pathologie relativement méconnue et sous diagnostiquée. Une situation qui résulte encore en “plus de 1 000 décès par an et 60 000 hospitalisations en urgence”, comme le rappellent Asthme et Allergie, la Société de pneumologie de langue française, la Fédération française de pneumologie et la Fondation du souffle.

En cause, “une mauvaise connaissance de l’asthme, et des idées préconçues encore trop nombreuses” qui “constituent des freins importants à la bonne prise en charge de cette maladie” selon Asthme et Allergies. “A cause de cela, le diagnostic est souvent retardé, les symptômes sont sous-estimés, et les traitements ne sont pas pris comme ils le devraient” estime également l’association. Le problème serait encore plus prévalent chez les adolescents qui ne prennent pas leur traitement au sérieux “et s’exposent à de graves complications”.

Faire attention et savoir gérer les crises

Pour l’association, la solution est claire : “Face à ce problème de santé publique, la meilleure façon de l’oublier, c’est d’apprendre à le traiter”. C’est pourquoi Asthme et Allergies a développé une application mobile intitulée Crise d’asthme – Agir et une carte de rappels pour bien gérer les crises, puisque “même quand on connaît bien son asthme, une crise peut survenir, plus difficile à gérer qu’une autre”.

Sous le slogan “Jamais banale, une crise d’asthme peut être une urgence vitale !”, la carte rappelle la marche à suivre en cas de crise. Commencez d’abord par prendre “deux bouffées de votre bronchodilatateur”, qu’il faut toujours avoir sur vous, puis “asseyez-vous bien droit et restez calme” et “respirez lentement et régulièrement”. “S’il n’y a pas d’amélioration, reprenez deux bouffées de votre bronchodilatateur”, puis prenez “le corticoïde prescrit par le médecin” et si la situation ne s’améliore pas “appelez le 15”.

Tags: