Un vaccin. . © Crédits photos capture Youtube

Hépatite C : Pensez à vous faire dépister !

Maladie du foie causée par un virus. L’hépatite C* peut entraîner à la fois une infection hépatique aiguë et chronique, dont la gravité est variable, pouvant aller d’une forme bénigne qui dure quelques semaines à une maladie grave qui s’installe à vie. Explications.

En France, 110 000 personnes sont concernées par l’hépatite C. Afin de lutter contre cette maladie, le gouvernement souhaite que les Français se fassent dépister d’autant qu’un traitement à base d’antiviraux permet par la simple prise quotidienne d’une pilule pendant 8 à 12 semaines de guérir dans 95% des cas. Mieux, 2 nouveaux traitements vont être commercialisés d’ici quelques jours ; ils apporteront un pourcentage de guérison proche des 100%.

Le gouvernement veut éradiquer l’hépatite C d’ici à 2025

Comment savoir si l’on est touché par l’hépatite C ? C’est très difficile car le virus VHC peut rester silencieux pendant des années et apporter une cirrhose ou un cancer du foie.
Le gouvernement a mis en place un dépistage ciblé auprès des personnes les plus exposés comme les toxicomanes, les migrants, les prisonniers, les SDF ou les travailleurs du sexe. Pour se faire dépister, une simple analyse de sang suffit.

* Le virus de l’hépatite C est transmis par le sang et les modes d’infection les plus fréquents résultent de l’exposition à de petites quantités de sang, se produisant lors de la consommation de drogues injectables, des injections à risque, de soins à risque et de la transfusion de sang ou de produits dérivés pour lesquels il n’y a pas eu de dépistage.

Les symptômes de l’hépatite C sont généralement : De la fièvre, de la fatigue, une baisse d’appétit, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, une coloration sombre des urines, une coloration grisâtre des fèces (excréments -NDLR), des douleurs articulaires et/ou un ictère (jaunissement de la peau et du blanc des yeux).