Un clip explique notre addiction aux réseaux sociaux

De plus en plus de personnes sont accrocs aux réseaux sociaux, une vidéo réalisée par la boîte de production Maître Chat explique comment se manifeste cette addiction et comment elle affecte le quotidien.

Que faites-vous le matin dès que vous vous réveillez ? Si comme beaucoup vous ne pouvez pas vous empêcher d’allumer votre téléphone ou votre ordinateur pour vérifier vos messages Facebook ou vos notifications sur Twitter, vous êtes probablement accroc. Une vidéo en stop-motion, réalisée par la boîte de production Maître Chat, explique pourquoi nous pouvons devenir accroc aux réseaux sociaux et comment cela affecte notre quotidien.

Un français passe en moyenne 1h45 par jour sur les réseaux sociaux

Dans cette petite vidéo intitulée « Réseaux sociaux, tous accros ? » on apprend notamment que les français passent en moyenne 1h45 par jour sur les réseaux sociaux et que pour 48 % des 18-34 ans, aller faire un tour sur Facebook est le premier geste du matin. Vérifier ses messages et ses likes, lire les publications de ses amis, etc. peut sembler anodin, mais ces actions répétées tout au long de la journée peuvent rapidement devenir addictives. D’ailleurs, selon la vidéo, les utilisateurs visiteraient 14 fois par jour en moyenne les pages de leurs réseaux sociaux. Une addiction qui est comparée à celle de la cigarette puisqu’elle aurait les mêmes effets sur le cerveau.

Une addiction qui présente des risques

L’addiction aux réseaux sociaux, tout comme celle à la cigarette, peut clairement s’observer dans notre cerveau. Une étude a d’ailleurs été réalisée sur 20 utilisateurs de Facebook, une IRM a montré que ces utilisateurs présentaient dans leur cerveau des signes d’addiction similaires à ceux retrouvés chez des joueurs compulsifs ou des consommateurs de drogue. En plus d’être très addictifs, les réseaux sociaux peuvent causés du stress, de l’anxiété, des troubles du sommeil, de l’irritabilité et même provoquer une dépression.

Il est cependant possible de sortir de cette addiction, notamment en passant par le sevrage et en limitant au quotidien l’utilisation des réseaux sociaux. Alors si vous souhaitez retrouver une meilleure qualité de sommeil et vous libérer de votre stress, n’hésitez pas à vous éloigner progressivement des réseaux sociaux.