Un médecin. . © Crédits photos capture Dailymotion

Nouveau décès de la rougeole d’un patient de 26 ans à Poitiers

En février dernier (toujours à Poitiers), une mère de famille de 32 ans était décédé de la rougeole. Cette semaine, une seconde personne est morte de cette maladie virale très contagieuse.

Hier, “Santé publique France” a annoncé la disparition d’un patient de 26 ans, atteint de rougeole. Toujours selon l’agence, une autre personne âgée de 17 ans ferait l’objet d’un “pronostic réservé”.
“Santé publique France” précise que les deux personnes touchées étaient “toutes deux immunodéprimés”, présentant donc un système immunitaire trop faible pour leur permettre de recevoir le vaccin.

Contaminés par un proche non vacciné ?

Il est possible que les deux sujets aient été contaminés par un proche non vacciné, précise l’agence nationale de santé publique.
“Santé publique France” a recensé depuis novembre 2017 près de 2 567 cas de rougeole, la Gironde étant particulièrement touchée (24%), tout comme la Vienne (8%), département où se trouve la ville de Poitiers.

Notez que dans 88% des cas, les malades n’étaient pas vaccinés ou n’avaient pas reçu toutes les injections nécessaires contre la rougeole*.

Après une ascension rapide sur les premières semaines de 2018 et un pic épidémique observé au cours de la semaine (du 26 mars au 1er avril), on observe depuis cette date une diminution rapide du nombre de nouveaux cas hebdomadaires”, mais la prudence doit rester de mise.

*La rougeole peut entraîner de graves complications respiratoires et neurologiques (encéphalites).