Un tatouage. . © Crédits photos capture vidéo youtube

Les tatouages contiendraient des nanoparticules dans les encres

Y a-t-il un danger à se faire tatouer ? Visiblement oui notamment à cause de la composition chimique des couleurs utilisée.

Même s’ils sont à la mode, les tatouages ne sont pas sans risque. En effet, une étude publiée dans “Scientific Report” démontre que des nanoparticules sont présentes dans les encres, elles se retrouvent ensuite dans les ganglions lymphatiques.

Le dioxyde de titane est fréquemment utilisé dans les encres de tatouage

Souci, le dioxyde de titane est fréquemment utilisé dans les encres de tatouage ; les chercheurs en ont retrouvé dans les ganglions lymphatiques des patients. L’encre des tatouages se déplace dans le corps sous forme de micro et nanoparticules, et ce jusqu’aux ganglions lymphatiques.
Problème : les chercheurs ne savent pas à ce jour comment les nanoparticules réagissent dans le corps.
Rappelons qu’un tatouage est composé de pigments organiques, mais aussi de conservateurs et de contaminants comme le chrome, le nickel, le manganèse ou le cobalt et de dioxyde de titane (TiO2), un pigment blanc qui sert de base pour certaines nuances de couleurs et lorsqu’on sait que les particules issues du tatouage transportées passivement dans le sang, on peut quand même s’inquiéter…