BPCO : une maladie en lien avec le tabac qui est sous-diagnostiquée

BPCO est utilisé pour nommer une broncho-pneumopathie chronique obstructive. Le nom est un peu complexe à mémoriser, mais l’impact de la maladie est désastreux. Liée au tabagisme, elle a la capacité de détruire les poumons.

Sur le sol français, 3.5 millions de personnes souffrent d’une BPCO

Les fumeurs n’accordent pas souvent d’importance aux désagréments occasionnés par la cigarette. Par conséquent, les diagnostics sont effectués assez tardivement notamment dans le cas de la BPCO. Pourtant, un colloque annuel réalisé par une association, dont les activités sont focalisées autour de cette maladie a révélé il y a quelques jours qu’en France près de 3.5 millions de personnes étaient atteintes.

17500 patients meurent chaque année à cause d’une BPCO

Parmi les malades, plusieurs sont susceptibles de perdre la vie et les chiffres sont assez alarmants puisque 17500 personnes décèdent chaque année à cause de la BPCO. Le chiffre est tout de même moins élevé lorsqu’on le compare au nombre de patients tués par le tabagisme (60 000). Elle est donc sous-diagnostiquée et les symptômes ont la particularité d’être différents chez les hommes et les femmes. Ces dernières ont tendance à se plaindre d’essoufflement et de fatigue. De ce fait, lorsqu’elle consulte un médecin, il se dirigera davantage vers un diagnostic lié aux bronchites, à l’asthme…

Une maladie qui détruit les poumons des patients

La BPCO n’est donc pas en pôle position et c’est un réel problème. Ce dernier est d’autant plus important que la maladie est totalement absente des mesures de santé publique. Le colloque tente donc de sensibiliser autrui sur des symptômes qui peuvent être liés à cette BPCO. Chez les fumeurs et les anciens consommateurs de cigarettes, 2/3 ignorent qu’ils sont atteints et pourtant les poumons continuent de se détruire.

 

Tags: