Une femme à la plage. . © Crédits photos capture vidéo Dailymotion

Pour repérer les cancers voici l’ordinateur plus performant que les dermatologues…

Et si l'intelligence artificielle pouvait servir au mieux la cause de la santé. Un ordinateur a fait moins d'erreurs que des dermatologues pour détecter des mélanomes dans des grains de beauté bénins.

Des chercheurs germano-franco-américaine viennent de mettre au point une machine -un outil supplémentaire- capable de détecté 95% des mélanomes, contre 89% pour l’humain.

Il sait distinguer des lésions de la peau et grains de beauté

Cet ordinateur sait distinguer sur une série de photos des lésions de la peau et grains de beauté et arrive à indiquer s’ils sont bénins ou alarmants.
Selon les spécialistes, 58 dermatologues venus de 17 pays différents ont globalement fait moins bien que la machine, écrit la revue Annals of Oncology.
Sur 100 clichés jugés compliqués, les dermatologues ont bien identifié 87% des mélanomes qui leur étaient présentés. Avec des images grossies et plus nettes, ce taux montait à 89%. Pendant ce temps, l’ordinateur détectait 95% de mélanomes même avec les images les moins nettes.

Pour le docteur Holger Hänssle (université de Heildelberg -Allemagne-), l’ordinateur aurait donc permis moins d’opérations inutiles.

En France, 12.000 cas de mélanome sont diagnostiqués chaque année dont “2.500 à 3.000 vont se métastaser”, avec des risques de récidive importants.