Un rayon de supermarché. . © Crédits photos Youtube

Alimentation industrielle : 60 millions de consommateurs dénonce ces aliments qui nous empoisonnent

Il faut une vraie prise de conscience ! Dans son dernier numéro en kiosque (hors-série intitulé "Ces aliments qui nous empoisonnent"), 60 millions de consommateurs met en garde les consommateurs que nous sommes.

Sur FranceInfo, la rédactrice en chef du magazine 60 Millions de consommateurs a poussé un coup de gueule contre les industriels et les produits ajoutés : additifs, graisses, pesticides, nitrites et autres sels et sucres cachés et lance “Arrêtez de nous prendre pour des jambons !” ….

80% du sel que nous absorbons provient des aliments transformés

Chez nos confrères, la rédactrice en chef rappelle que “80% du sel que nous absorbons provient des aliments transformés tout comme les 70% des sucres qui sont ajoutés dans des aliments salés. On ne peut faire confiance les yeux fermés à aucun produit“, assure-t-elle.

A la question de franceinfo “Vous connaissez bien ces produits alimentaires industriels, que vous testez et évaluez régulièrement. Vous avez encore des surprises ?”, Adeline Trégouët confirme :
Oui, malheureusement ! Ingénieurs, journalistes, enquêteurs, chercheurs avec qui nous travaillons… A chaque fois, nous avons des surprises. A chaque fois on se fait avoir. Et à chaque fois, on se dit : “Mais damned, c’est incroyable, ils ont osé !” Si on n’y va pas de main morte avec certains fabricants, c’est pour que le consommateur sache choisir les produits. Et c’est aussi un message qu’on envoie : arrêtez de nous prendre pour des jambons ! Tous les aliments industriels potentiellement peuvent contenir des ingrédients qui sont mauvais pour la santé. La plupart de ces produits ultratransformés n’indiquent pas clairement sur l’étiquette qu’ils sont bourrés d’additifs et même, au contraire, ils sont souvent présentés comme des produits sains avec des allégations santé, donc le consommateur ne se doute pas de l’importance des toxiques qui peuvent être incorporés dans ces produits ou des substances indésirables, par exemple les additifs“, précise la jeune femme.

Alors, faut-il faire confiance aux produits dits “sains” ou vegan ? Là aussi, non “C‘est ce que nous appelons les Tartuffe du manger-sain. Vous pensez que vous avez acheté par exemple un chocolat allégé, il va être allégé en sucre mais vous allez avoir deux fois plus de graisses que dans un chocolat classique“.