Une plaquette de pilule. . © Crédits photos Youtube

Contraception : Les femmes délaissent de plus en plus la pilule

En France, 3 adolescentes sur 5 choisissent encore la pilule comme moyen contraceptif. Pourtant, la pilule perd du terrain.

Mercredi, c’était la journée mondiale de la contraception. En France, 7 femmes sur 10 utilisent une méthode médicalisée pour assurer leur contraception et même si la prise de la pilule contraceptive recule, elle reste le ‘premier choix’, mais d’autres méthodes peuvent les séduire comme les patchs, les implants, le DIU (Dispositif Intra Utérin ou stérilet) et autres anneaux contraceptifs, préservatifs, Etc.

Peur des accidents

Il y a quelques années, une femme portait plainte contre le laboratoire Bayer après avoir été victime d’un AVC à cause -selon elle- de sa pilule de 3e génération. Aujourd’hui lourdement handicapée, la jeune femme a en partie gagné puisque la chambre civile du tribunal de grande instance de Bordeaux a estimé que l’AVC dont elle a été victime en 2006 “constitue un accident médical non fautif”, à savoir imputable à la prise du médicament, mais sans qu’aucune “faute” du laboratoire pharmaceutique allemand ne soit établie.
Depuis, les pilules de 3e et 4e génération n’ont plus la côte et la méfiance est très présente.

Notez qu’un récent sondage réalisé en 2012 par l’institut CSA, détaille que 61% des hommes se disent prêts à prendre une pilule contraceptive.