Un étal de poisson en magasin . © Crédits photos vidéo Vimeo

Pour l’association de consommateurs “UFC-Que Choisir”, l’étiquetage des poissons dans les supermarchés est “fantaisiste”

UFC-Que Choisir désigne un très mauvais étiquetage des poissons dans les supermarchés et autre hypermarchés…Explications.

Pour l’UFC-Que Choisir, les infos présentes sur les étiquettes des poissons ne sont pas conformes alors qu’elles sont la seule source d’information pour les clients et les méthodes de pêche laissent à désirer. Dans son enquête, l’association indique que…66% des mentions obligatoires qu’elles contiennent ne seraient pas conformes.

Indications imprécises

Pour nos confrères, les indications présentes sur les étiquettes des étales de poissons sont imprécises voire fantaisistes avec notamment des zones de pêche non-précise : “La plupart des poissons vendus en France comportent la mention Atlantique nord-est. Une information inexacte car celle-ci couvre une portion de mer allant du Groenland au nord de la Russie et qui s’étend même jusqu’au sud de l’Espagne”.

Rien sur la surpêche

Autres griefs : Peu ou pas d’info sur la surpêche. Ce jour, les ministres de l’Union européenne se réunissent et pour l’UFC-Que Choisir il faut de nouvelles normes sur la surpêche. En effet, il faut savoir que 86 % des poissons présents dans les étals des grandes surfaces enquêtées sont pêchés selon des méthodes non durables ou dans des stocks surexploités. Une piste pour remédier à cela, un code couleurs par exemple : vert en cas d’abondance du poisson, jaune à surveiller et rouge à éviter. Une proposition qui pourrait aider le consommateur au moment de faire ses choix, assure l’UFC-Que Choisir.

 

Tags: