Une personne en surpoids . © Crédits photos capture vidéo ABC News

Alerte : Chaque jour nous ingérons beaucoup trop de sucre

L’Organisation mondiale de la santé ainsi que les chercheurs s'inquiètent des retombées sanitaires dues à la trop grande quantité de sucre consommée.

Maladies cardiovasculaires, diabète Etc, les chercheurs s’inquiètent de ce “doux poison”. Chaque jour nous avalons en moyenne…40 morceaux de sucre, soit six fois plus que les recommandations d’usage !

“On consomme sans s’en rendre compte”

Attention donc au “sucre caché” qui se cache partout et que les industriels adorent car il rend “addictif”. Notez qu’il existe 56 appellations différentes pour le sucre ajouté : sirop de glucose, dextrose de maïs, fructose, saccharose, , lactose, maltodextrine, dextrine…et il se retrouve étonnamment dans le cassoulet, le chorizo, le bœuf bourguignon, les plats cuisinés, la charcuterie, les surimis, les soupes ou encore les pizzas mais aussi dans…Les cigarettes !

Dans l’Obs, Bernard Pellegrin auteur de “Sucre, enquête sur l’autre poudre” explique : “Si on enlevait des rayons tous les produits qui contiennent du sucre, il n’en resterait que 20%“.
Pour Bernard Pellegrin : “Grosso modo, le seul produit dans lequel il n’y a pas de sucre, c’est le sel“…C’est dire.

Le directeur de recherche au CNRS Serge Ahmed ajoute de son côté :
Le sucre, lorsqu’il fond sur la langue, le produit sucré -faux sucre et édulcorants compris- monte au cerveau et active l’hormone du plaisir, la dopamine. Du coup, on a envie de renouveler très vite ce petit plaisir. Et le sucre appelle le sucre : les “shoots” de sucre perturbent le fonctionnement de la leptine, l’hormone qui régule l’appétit. Du coup, on a davantage envie de manger, salé comme sucré”, explique le spécialiste.

Dans les 50 dernières années, la consommation de sucre mondiale a triplé, créant une importante augmentation de l’obésité.
En 2012, le surpoids a tué trois millions de personne dans le monde selon une étude publiée dans “The Lancet”.