Une femme prise de mal de ventre. . © Crédits photos Viméo capture

Retour d’une importante épidémie de gastro-entérite

Le réseau de veille sanitaire "Sentinelles" met en avant le retour d'une épidémie de gastro-entérite aussi appelée grippe intestinale.

La gastro-entérite est de retour comme le confirme le réseau de veille sanitaire “Sentinelles”. Selon l’organisme, 4 régions sont particulièrement touchées : Le Pays de la Loire, l’Île-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes et le Grand Est. Après l’aggravation des cas il y a 15 jours puis une baisse, les gastro-entérites réapparaissent fortement ces derniers jours.

Le froid et les enfants, vecteurs de contamination

Avec le retour du froid, les cas de grippe intestinale risquent d’augmenter dans les prochains jours et les personnes les plus vulnérables sont les personnes âgées et les nourrissons. Les gastro-entérites doivent être surveillées car elles sont sources de déshydratations et de dénutritions notamment chez les individus les plus faibles.

Les premiers signes sont des nausées, des vomissements, des diarrhées et des maux de ventre et parfois de la fièvre. Consultez un médecin et en attendant boire régulièrement (un à deux litres par 24 heures). Boire des boissons sucrées et des bouillons salés, par petites quantités à la fois. Il existe des solutions de réhydratation commerciales (par exemple Elotrans, Oralpädon), mais il est également possible de préparer soi-même une solution de réhydratation en mélangeant 1 litre d’eau, ½ cuillère à café de sel, 8 cuillères de sucre et 1 verre de jus d’orange. Faire cuire du riz et boire l’eau restante, cela permet de resserrer les selles.