Un hamburger. . © Crédits photos capture écran Dailymotion

La nourriture des fast-foods modifie notre système immunitaire et nos gènes

Une étude de l'Université de Bonn (Allemagne) explique que la nourriture des fast-foods modifie nos gènes et affecte notre système immunitaire.

Manger dans des fast-food, on le sait, n’est pas réellement bon pour notre santé les aliments étant beaucoup trop salés, sucrés, pauvre en fibres et riche en graisses saturées.
Une étude de l’Université de Bonn en Allemagne confirme -sans surprise- cela. En effet, les scientifiques ont découvert qu’associer des aliments gras et sucrés affectait notre système immunitaire et nos gènes, augmentant par la même occasion le diabète de type 2 et les maladies cardio-vasculaires.

Le “régime occidental moderne” modifie l’expression de certains gènes

Au cours de leur étude, les chercheurs ont nourri des souris avec des aliments similaires à ceux vendus dans les fast-food que nous connaissons. Ils ont découvert que le “régime occidental moderne” modifiait l’expression de certains gènes, qui identifient cet apport en gras et en sucre comme une infection.
Annette Christ, qui a travaillé sur l’étude indique que “Le régime alimentaire malsain a conduit à une augmentation inattendue du nombre de certaines cellules immunitaires dans le sang des souris, en particulier les granulocytes et les monocytes. Le système immunitaire a recruté une armée de globules blancs comme s’il s’agissait d’une infection bactérienne sévère“.

Souci : En nourrissant ensuite les souris avec une alimentation saine à base de céréales, ces dernières voient les modifications de leur système immunitaire perdurer.
La malbouffe provoque des modifications épigénétiques induisant une réponse immunitaire exagérée qui enflamme l’organisme et augmente le risque de développer un diabète ou une artériosclérose”, précise le chercheur Eicke Latz.
Les scientifiques mettent en garde contre les produits transformés. Pour manger sainement, il faut privilégier les légumes frais et les fruits.