Une Néo-Zélandaise mange un hamburger McDonald’s au cafard

Le géant de la restauration rapide McDonald’s fait face en Nouvelle-Zélande aux accusations d’une cliente qui dit avoir retrouvé un cafard dans son hamburger. Annah Sophia Stevenson a raconté au groupe de médias Fairfax New Zealand avoir acheté l’objet du délit samedi soir et s’être aperçue de la présence de l’insecte à son retour chez elle, dans l’Ile du Sud, l’une des deux principales îles de Nouvelle-Zélande.

“J’essayais de le couper avec les dents. J’ai mâché un bon moment, je croyais que c’était un bout de graisse”, relate la maquilleuse de 26 ans.

La jeune femme ne s’est pas plainte auprès du restaurant de Blenheim mais a posté un message sur Facebook pour dire qu’elle se sentait “malade, traumatisée et dégoutée”. “La seule chose qui soit pire que trouver un cafard c’est trouver un demi cafard”.

McDonald’s a expliqué que son franchisé avait pris contact avec la cliente dès qu’il a eu connaissance de ses messages sur les réseaux sociaux. Le franchisé s’est procuré “le hamburger et le corps étranger” aux fins d’analyse, ajoute la société. Mais la jeune femme a demandé que le sandwich lui soit rendu lundi ce qui va “sévèrement limiter notre capacité à enquêter plus avant sur ce sujet”.

Les services municipaux de l’hygiène se sont rendus lundi au restaurant sans trouver la moindre trace de cafards, a ajouté McDonald’s. “Il est important de noter que ce produit a été commandé au drive, transporté en voiture et consommé au domicile de la cliente”, a ajouté l’entreprise dans un communiqué.