Logo des pharmacies. . © Crédits photos capture vidéo Dailymotion

Overdose : Les opiacés ont tué 500 en France en 2017

Les médicaments antidouleurs contenant des opiacés (dérivés de l'opium) tuent chaque année en France 500 personnes. Explications.

Les médecins expliquent que le souci des opiacés reste l’accoutumance et la dépendance qu’ils amènent aux patients. En France, ces antidouleurs sont devenus la première cause de mortalité par overdose en France.

La prise d’opiacés est en forte augmentation

Nos confrères du Monde expliquent suite à la ‘Journée mondiale de lutte contre la douleur’ que la prise d’opiacés est en forte augmentation chez les consommateurs Français. Aux USA, ils ont tué l’an passé 72.000 personnes, soit plus que les armes à feu ou le sida.
La consommation d’opiacés a bondi de +88% depuis 2004 pour ce qu’on appelle les opioïdes forts, +1950% même pour l’oxycodone.

Des effets d’euphorie

Interviewé dans “Bourdin Direct”, Jean-Pierre Couteron (psychologue clinicien) explique qu’il “est urgent d’améliorer le suivi des patients qui consomment ces médicaments. Traiter la douleur, c’est légitime. La difficulté, c’est d’accompagner le ressenti de ce traitement. Quand on a mal et que l’on prend ces médicaments, la douleur disparaît. Chez certains vous pouvez avoir des effets d’euphorie. L’effet n’est pas forcément le même selon les individus ou les situations. Il faut donc trouver le réglage entre la légitimité de faire diminuer la douleur et une éventuelle dépendance“, conseille le médecin qui ajoute :
Ces médicaments sont prescrits par un médecin qui peut parfois sous-estimer ce risque de devenir dépendant de ce produit. C’est là qu’il y a certainement toute une marge de manœuvre, de mieux former l’ensemble des praticiens notamment des généralistes“.