Image d'illustration . © Pixabay.com / Public Domain CC0

Le café néfaste au delà de 4 tasses quotidiennes

Une étude américaine s'est penchée sur la dose maximale de café à consommer avant que les effets néfastes dépassent les effets positifs.

Amateurs de café, découvrez à partir de combien de tasse votre boisson préféré peut vous nuire ! Le café est consommé partout à travers le monde et bon nombre de gens ont bien du mal à se limiter. Une étude américaine s’est posée la question de la dose maximum de café à consommer avant que les effets néfastes soient plus important que les bienfaits du café.

Des effets positifs à condition de ne pas abuser

Que ce soit par plaisir, pour avoir un peu d’énergie ou par simple habitude lors des pauses, nombreux sont ceux qui boivent, et abusent, du café. Certes, le café présente des effets positifs d’après de nombreuses études mais à une certaine dose. Il peut protéger contre le cancer, le diabète et les maladies hépatiques en plus d’avoir une influence positive sur le système circulatoire et de favoriser la digestion. Mais il peut aussi s’avérer nocif si l’on en consomme trop.

C’est la limite à ne pas dépasser qu’on cherché à connaître des scientifiques américains qui publient leurs résultats dans la revue scientifique Food and Chemical Toxicology. Les chercheurs ont procédé à une méta-analyse de plus de 10.000 études parues sur le sujet ces 15 dernières années. Il s’avère que la dose maximale recommandée est d’environ quatre tasse de café par jour.

Pas plus de 4 tasses de café quotidiennes

Dans le détail il ne faudrait pas dépasser 400 mg de café quotidiennement chez les adultes en bonne santé. Les femmes enceintes peuvent en boire également mais elles ne devraient pas dépasser 300 mg par jour, l’équivalent de trois tasses. Les enfants et adolescents quant à eux peuvent consommer du café mais en quantité plus réduire, ils ne devraient ne pas excéder 2,5 mg par jour et par kilo.

Des résultats qui rejoignent les recommandations émises par l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) en 2015, qui recommandait de se limiter à 4 tasses par jour pour diminuer les “effets nocifs sur la santé de la consommation de caféine – en particulier les maladies cardiovasculaires, les problèmes liés au système nerveux central (par exemple, sommeil interrompu et anxiété), et les risques possibles pour la santé du fœtus chez les femmes enceintes”.

Tags: