Un renard . © Crédits photos Viméo capture vidéo

Dangereuse pour l’homme : Attention à la “Maladie du Renard”

Plusieurs cas de "Maladie du Renard" ont été récemment observé en France, un parasite potentiellement mortel pour l'homme. Explications.

Pour le moment, ce sont les départements du Nord et du Pas-de-Calais qui sont les plus touchés par l’échinococcose alvéolaire appelée également “Maladie du Renard“. Une maladie parasitaire qui provient des renards via un ver appelé ténia qui va pondre des oeufs dans l’estomac de l’animal.

Des vers qui peuvent s’installer sur un légume ou le pelage d’un chien

Les vers (qui survivent deux mois dans la nature) peuvent se retrouver dans les déjections du Renard mais aussi sur ses poils et se retrouver ensuite sur un légume ou le pelage de votre chien. Les symptômes sur l’être humain : Gonflement du ventre, douleurs au foie, souvent le diagnostique se confond avec une hépatite, une jaunisse voire un cancer du foie.

Philippe Wartelle de l’Association de soutien et défense des personnes contaminées par l’échicoccose alvéolaire (ASDPCEA) explique : “Les symptômes n’apparaissent pas avant plusieurs années, puisque l’échinococcose nécessite “entre cinq et dix ans d’incubation”. Ça se développe et ça ne fait pas mal. Quand ça se met à faire mal, c’est déjà mal engagé…“, prévient M Wartelle.

Afin de se prémunir et éviter la contagion pensez à vous laver les mains avant chaque repas et à rincer les fruits et légumes cueillis, surtout s’ils sont issus d’un potager non-clôturé. L’idéal étant de faire cuire les végétaux : une cuisson à 60°C détruit le parasite, mais la congélation ne le tue pas.

Tags: