Une cigarette. . © Crédits photos capture vidéo youtube

Journée sans tabac : “Même avec une seule cigarette par jour, il y a un risque de maladie cardiovasculaire”

C'est aujourd'hui la journée mondiale sans tabac. Une étude de l'Observatoire français des drogues et toxicomanies prouve que les ados fumeurs sont indifférents au paquet neutre, la Fédération française de cardiologie (FFC) met en garde.

Cette journée mondiale sans tabac permet de faire un bilan et de mettre en place la lutte contre le tabagisme. Alors que la hausse des prix et la sensibilisation a fait baisser le nombre de fumeurs de un million* en un an en France, la FFC (Fédération française de cardiologie) rappelle qu’une faible consommation de tabac expose à un vrai risque cardio-vasculaire.

A partir d’une cigarette par jour, il y a un risque de maladie cardiovasculaire

Pour la FFC, à partir d’une cigarette par jour, il y a un vrai risque de maladie cardiovasculaire car pour beaucoup, “s’en griller une petite”, comme ça de temps en temps n’est pas mauvais. ‘Faux’, selon la Fédération française de cardiologie car même une faible consommation de tabac expose à un risque cardio-vasculaire car le tabac, ce n’est pas que le cancer, c’est aussi des soucis cardiaques “Le tabac reste la première cause de mort évitable et coûte la vie à 200 personnes chaque jour en France“.

Le Professeur Daniel Thomas, cardiologue et président d’honneur de la FFC ajoute :
Le tabac n’attend pas pour faire peser un danger sur le cœur et les artères. A court terme, il favorise le rétrécissement brutal des artères et la formation de caillots et l’apparition de troubles du rythme cardiaque. Deux phénomènes qui entraînent des accidents cardio-vasculaires brutaux comme l’infarctus du myocarde ou encore l’accident vasculaire cérébral”, et même chez les plus jeunes.
Au final, le spécialiste ajoute : ” Réduire sa consommation de tabac ne suffit pas”.

*En 2017, 26,9% des 18-75 ans fumaient chaque jour, contre 29,4% un an auparavant.