Des vêtements. . © Crédits photos Dailymotion/reportage

Allergies : L’agence nationale de sécurité sanitaire préconise de laver ses vêtements neufs avant de les porter

Une étude de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) met en avant la présence de produits chimiques dans les textiles. Dans son rapport de 200 pages, il est confirmé la présence de substances sensibilisantes ou cancérogènes dans les vêtements et les chaussures

Suite à son étude, l’Anses demande un étiquetage sur la présence de substances allergènes dans les vêtements neufs et recommande de laver son linge avant de le porter.

Plomb, mercure, nickel…

Du coton, oui : du polyester, également, mais aussi (parfois) du plomb, du mercure et du nickel ! Sur une centaine de substances analysées, l’Anses relève une dizaine qui est allergène, irritante voire cancérigène

Résultat : On trouve de la benzidine, un produit très toxique contenu dans les colorants et les pigments.
Christophe Rousselle de l’Anses donne quelques indications supplémentaires : “Nous avons analysé des vêtements achetés en magasin et qui ont ensuite faits l’objet de plaintes de consommateurs. On trouve essentiellement des colles, des colorants, des dérivés du chrome et du nickel dans les boutons et les fermetures, sans compter les substances pour faciliter le transport et la conservation“.

L’Anses recommande aux responsables de la commercialisation de chaussures et d’habillement de “s’assurer auprès de leurs fournisseurs de l’absence de substances CMR (cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction) ou sensibilisantes ou irritantes cutanées dans les articles vendus.