Cupcakes garantis sans gluten, image d'illustration . © Teri Virbickis / Shutterstock

Régime sans gluten : pas forcément bénéfique pour les non-cœliaques

Une étude américaine montre que les personnes qui ne sont pas intolérantes au gluten n'ont pas vraiment d'intérêt à suivre un régime sans gluten, au contraire.

Le régime sans gluten est à la mode. Les stars sont nombreuses à en vanter les mérites et de plus en plus de personnes s’y essaient. En France, ils seraient pas moins de 5 millions à ne pas consommer de gluten. Pourtant seuls 600.000 souffrent d’intolérance au gluten et de la maladie coéliaque qu’elle déclenche. Pour ces gens là, éviter le gluten permet de réduire le risque de maladies cardio-vasculaires. Mais pour les autres il n’y aurait pas d’intérêt à s’en priver selon des scientifiques américains.

Eviter le gluten, est-ce vraiment bénéfique ?

D’après l’étude de chercheurs des universités d’Harvard et de Columbia publiée dans le British Medical Journal, bannir le gluten de son alimentation ne réduit pas les risques cardio-vasculaires chez les personnes ne présentant pas d’intolérance. Au contraire, se priver de gluten augmenterait les risques, tandis qu’en consommer aiderait à les réduire.

Les scientifiques ont épluché pas les dossiers de pas moins de 100.000 patients sur 25 ans afin de tirer leurs conclusions. Entre 1986 et 2010, des professionnels de santé américains ont complété tout les 4 ans des questionnaires alimentaires auprès de 65.000 femmes et 45.000 hommes. Les chercheurs ont ensuite comparé la quantité de gluten consommée et la survenue de maladies coronariennes durant cette période.

Moins de gluten, plus de risques cardiaques ?

Ils ont constaté que davantage de maladie cardiovasculaire se déclaraient chez ceux qui consommaient le moins de gluten. Inversement, le risque se réduisait jusqu’à 15% chez ceux qui en consommaient le plus. Les chercheurs expliquent ce résultat par une baisse de la consommation de céréales complètes chez les personnes qui appliquent un régime sans gluten.

L’auteur principale de l’étude, le Dr. Benjamin Lebwohl déclare : “Je pense qu’il est important de réaliser que juste parce qu’il y a une idée que le régime sans gluten est bon pour la santé, ça ne veut pas dire qu’il l’est”. Il conclut également : “Nos résultats montrent que se priver de gluten ne présente pas de bénéfice, en tout cas au niveau cardiaque, pour les personnes ne souffrant pas de la maladie coéliaque. A vrai dire, cela peut être nocif dans le cas d’un régime sans gluten et faible en céréales complètes”.

Tags: