Une femme dort. . © Crédits photos capture vidéo Dailymotion

Apprendre pendant le sommeil : C’est possible indique une étude

Pouvoir apprendre pendant son sommeil, c'est le rêve de tous les dormeurs. Les chercheurs du CNRS valident que notre cerveau est capable d’apprendre, mais aussi d’oublier.

Consolider nos connaissances acquises dans la journée pendant la nuit, c’est possible selon les différentes phases de sommeil, mais notre cerveau est également capable d’oublier.
Afin de révéler ces nouvelles connaissances sur le sommeil, une trentaine de personnes âgées de 18 à 35 ans ont accepté de dormir avec un casque sur la tête servant d’électroencéphalogramme.

D’ici quelques années, il sera possible d’apprendre des choses complexes pendant qu’on dort

Un chercheur au CNRS*, Sid Kouider précise que d’ici quelques années, il sera possible d’apprendre des choses complexes pendant qu’on dort.
Lors d’essais, des personnes exposées à des stimuli sonores répétées ont réussi à retenir ces sons récurrents. A l’inverse, ils peuvent aussi être oubliés durant les phases de sommeil les plus profondes.
Un chercheur ajoute : “Le cerveau humain possède une capacité surprenante d’apprentissage : il peut mémoriser un signal auditif dénué de sens dès lors que celui-ci est répété. Ainsi, le bruit blanc, comme le son produit par une radio lorsqu’elle ne reçoit pas de signal, peut être appris après seulement quelques présentations, sans même que l’on ait besoin d’y prêter attention“.

Pour conclure, les bruits entendus durant la phase de sommeil paradoxal et celle de sommeil lent léger sont retenus et reconnus (lors du réveil). A contrario, durant la phase de sommeil lent profond permet une forme d’oubli qui est nécessaire pour éviter l’accumulation de souvenirs jour après jour.

*Étude publiée dans la revue “Nature Communications” et menée par le CNRS et le Centre du sommeil et de la vigilance de l’hôpital parisien de l’Hôtel-Dieu.

Tags: