Des employés de bureau. . © Crédits photos capture vidéo

Marcher est très bon pour notre cerveau

Les sédentaires doivent se méfier. Une activité de bureau est néfaste pour la santé cérébrale.

Rester trop longtemps assis n’est pas bon pour notre cerveau. En cause : Une mauvaise régulation du glucose, qui est le principal carburant du cerveau. Des études prouvent que l’approvisionnement du cerveau en glucose est faible chez les personnes passant beaucoup de temps assises.

Rester assis a un impact négatif le cerveau

Gourmand en glucose -son principal carburant-, notre cerveau requiert 20 % de nos besoins énergétiques au repos. Du coup, si la baisse en glucose est trop forte, cela peut impacter où altérer les cellules du cerveau et apporter des conséquences négatives sur la santé cérébrale.
Selon les chercheurs, pour compenser huit heures en position assise par jour, il faut entre 60 à 75 minutes d’exercice physique quotidien. Afin de combler ce manque d’exercice, il est important de se lever régulièrement dans la journée et mieux, de faire du sport après votre travail ou de marcher durant vos heures de pause.

La marche est excellente pour la santé

Les scientifiques de l’université de New Mexico Highlands ont démontré que l’impact des pieds sur le sol lors d’une marche même lente envoie des ondes de pression à travers les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une hausse du débit sanguin dans le cerveau qui est nécessaire à l’approvisionnement du cerveau en glucose.

A ce jour, on sait qu’une chute du débit sanguin dans le cerveau accélère la perte des fonctions cérébrales chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.
Par ailleurs, le Centre des maladies neurodégénératives de Magdebourg (Allemagne) a détaillé dans une étude que la danse avait des effets bénéfiques pour la santé neurologique des patients âgés. En France, des chorégraphes se rendent régulièrement dans les hôpitaux pour faire danser les services de gériatrie.
Les chercheurs allemands estiment que la danse permet de stimuler la mémoire et de mieux se repérer dans l’espace. Elle fait notamment fonctionner l’hippocampe qui gère les fonctions motrices et de mémoire.

Tags: