Un rayon surgelés. . © Crédits photos capture youtube

Les plats industriels transformés favoriseraient les risques de cancer

Il y a une corrélation démontrée entre le cancer et les plats industriels transformés même si le "lien de cause à effet reste à prouver", comme l'explique l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.

Plats de plus en plus sucrés et salés, OGM, colorants, manque de minéraux, de vitamines ou de fibres ; pizzas industrielles, céréales pour enfants, pâte à tartiner et autres biscuits apéro sont à bannir de vos assiettes si vous souhaitez être en bonne santé.

Ceux qui abusent des plats industriels augmentent leur risque d’être atteint d’un cancer

Selon l’étude réalisée par l’INSERM auprès de 105.000 personnes en France, abuser des plats industriels / transformés augmentent leur risque d’être atteint d’un cancer.

La chercheuse Mathilde Touvier, explique sur franceinfo : “J’ai observé une augmentation du risque de cancer au global, toutes localisations confondues“, explique-t-elle.

A la question de nos confrères : Aujourd’hui, est-ce que vous pouvez être catégorique et nous dire qu’il y a un lien direct et établi entre ces aliments et les cancers ? la spécialiste affirme :
Il ne faut pas du tout être alarmiste sur ces résultats, c’est vraiment une première étude. On n’a pas conduit ce que l’on appelle un essai randomisé qui permettrait d’établir le lien de cause à effet entre aliments ultra-transformés et risque de cancer. C’est une association. C’est la première étude qui montre cela et il faut confirmer ces résultats dans d’autres populations, d’autres pays. Il faut aussi essayer de comprendre, si cette association est avérée, les mécanismes derrière. Pour établir le lien de causalité, il faudrait que l’on puisse donner des aliments ultra-transformés à des personnes et un placebo à un autre groupe. Évidemment, éthiquement, on ne fera jamais cela étant donné qu’on pressent potentiellement des effets négatifs“.

Pour conclure, sachez qu’une augmentation de 10% de la proportion d’aliments ultratransformés dans le régime alimentaire s’est révélée être associée à une augmentation de plus de 10% des risques de développer un cancer.